mai 2022
mai 2022

Un regard vers le passé atteste de la continuité dans la construction de façades

INTRO

En 1974, un entrepreneur écrivait : « L’isolation phonique et la protection incendie jouent également un rôle à ne pas sous-estimer dans la réalisation des façades modernes. »

La construction de façades modernes constitue le thème central de ce numéro. Il présente différents projets intéressants, en Suisse et à l’étranger, et fournit des informations techniques. Ce sujet m’a donné l’envie de partir à la recherche d’informations plus anciennes sur la construction de façades. En 1974, un forum professionnel publiait un entretien avec différents entrepreneurs et fournisseurs de la branche sur le thème « Construction de façades modernes ». J’ai été impressionné par la clairvoyance dont faisaient preuve les différents entrepreneurs il y a 45 ans et par leurs pronostics pour l’avenir. Voici un court résumé de l’entretien de 1974 :

Question 1 : Pourquoi les architectes se détournent-ils des façades crépies pour favoriser progressivement les constructions métalliques ?
À ce sujet, un entrepreneur notait que l’argent, le temps et le poids jouaient un rôle toujours plus important. Par ailleurs, le terme d’« isolation thermique », quelque peu galvaudé, pouvait être abordé de façon optimale au travers de nouveaux produits, qui allaient permettre d’atteindre des meilleures valeurs à des prix plus abordables. L’architecture contemporaine favorisait à ses dires les surfaces aux larges fenêtres. Cette tendance allait forcément avantager les façades à mur-rideau.

Question 2 : Quelles problématiques faut-il prendre particulièrement en compte pour la réalisation de façades modernes ?
Une spécialisation conforme aux besoins dans la construction de façades allait nécessiter un cahier des charges précis, avec cependant un net allongement possible des phases de planification, écrivait un entrepreneur. Un autre pensait que la notion d’étanchéité absolue à l’eau allait prendre une importance toute particulière. Des problématiques comme les remontées d’eau de pluie, la pluie battante, la réalisation des joints et l’évacuation des eaux seraient en toute certitude résolues avec les membranes de façade suspendues. « De même, l’isolation phonique et la protection incendie jouent également un rôle à ne pas sous-estimer dans la réalisation des façades modernes », pensait un autre entrepreneur.

Question 3 : Comment les entrepreneurs voient-ils l’avenir du secteur de la construction de façades ?
Éléments préfabriqués, temps de montage réduits, structures de façades parfaitement adaptées aux exigences, détaillait l’un des participants.
Un autre professionnel ajoutait que les systèmes de construction à disposition, en constante amélioration, allaient garantir la pérennité d’emploi des façades métalliques. L’évolution allait s’orienter vers des façades préfabriquées, rapides à monter et ne nécessitant pas d’entretien. Malgré d’importantes réussites, les possibilités en matière de rationalisation n’étaient pas encore épuisées.

Il est intéressant de noter que ces considérations de 1974 sont aujourd’hui les thèmes précis qui nous occupent.
Je profite de cette occasion pour vous inviter à lire les reportages sur différentes réalisations contemporaines et vous souhaite pouvoir faire le plein d’inspiration.