Décembre 2015
Décembre 2015

Simuler des incendies sur PC

PROTECTION INCENDIE

Modifier une nouvelle construction ne répondant pas aux exigences de protection incendie peut s'avérer coûteux. Des simulations permettent souvent de localiser le problème avant le début des travaux. Elles peuvent en outre être utilisées pour imaginer plusieurs variantes et optimiser par ex. le placement des clapets coupe-feu et des détecteurs, mais aussi des portes de protection incendie.


Connexion avec le mot de passe du magazine

Merci de l’intérêt que vous portez à nos contenus. Les abonnés de la revue spécialisée metall trouveront le mot de passe pour l’accès intégral dans les informations légales de la version imprimée actuelle. Le mot de passe change tous les mois.

Si - en tant que professionnel dans les domaines de la construction métallique, en acier et de façades - vous n’êtes pas encore abonné à la revue spécialisée metall, ne perdez plus une seconde et souscrivez dès à présent votre abonnement ici.


Connexion en tant qu’utilisateur enregistré

Inscrivez-vous maintenant pour lire cet article.
Inscrivez-vous pour lire les différents articles et payez très facilement par carte de crédit. (CHF 5.- par article)
En tant qu’utilisateur enregistré, vous pouvez accéder à tout moment à l’article acheté.

Cela commence par une cigarette mal éteinte jetée distraitement dans la corbeille à papier. Lentement, un sac en plastique se consume. Juste en dessous, un journal gratuit s'enflamme soudainement. La corbeille à papier s'enflamme. Le feu se propage rapidement aux cartons stockés dans la boutique de vêtements, tandis que la fumée envahit déjà le centre commercial. De tels scénarios doivent être pris en compte lors de la construction d'un centre commercial, d'un immeuble de bureaux ou de tout autre ouvrage accessible au public. Un incendie doit être détecté rapidement et la fumée doit être évacuée efficacement pour permettre aux occupants de quitter les lieux. Avant d'inaugurer un immeuble de grande taille, les experts en protection incendie effectuent donc des tests de désenfumage à l'aide de fumigènes ou en déclenchant de petits feux contrôlés. Le bâtiment ne peut être ouvert au public que si la fumée s'évacue et qu'il ne présente aucun risque pour les personnes. Le cas de l'aéroport de Berlin

L'aéroport brandebourgeois de Berlin-Schönefeld est actuellement en cours d'extension. Lancé en 2006, le chantier de cet aéroport international aurait dû s'achever en 2012. Les travaux sont cependant toujours en cours et l'inauguration de ce nouveau complexe n'est pas pour demain. L'un des problèmes principaux est qu'en cas d'incendie, la fumée s'accumulerait dans les terminaux de départ et d'arrivée. Les personnes présentes seraient rapidement désorientées et suffoqueraient. Où le problème se situe-t-il ? Le concept de protection incendie prévoyait d'évacuer les fumées vers le bas, dans le sous-sol, pour les relâcher à l'air libre plusieurs centaines de mètres plus loin, sur le côté du bâtiment. Mais voilà, cela ne fonctionne pas ; les fumées s'élèvent et envahissent les terminaux.

Simulations sur PC

Les erreurs ne sont pas toujours aussi graves mais installer des puits d'aération supplémentaires après la construction s'avère très coûteux. Il est pourtant possible de tester les mesures de protection incendie avant le gros oeuvre au moyen de simulations sur PC. Les locaux sont alors reproduits informatiquement et l'incendie est calculé. Comme pour un véritable incendie, le feu simulé sur PC commence par couver. Apparaissent ensuite des flammes nues. L'incendie devient plus chaud et dégage de plus en plus de fumée. Il se propage dans les locaux simulés, qui permettent de suivre l'évolution des fumées et la répartition de la chaleur. Le logiciel simule aussi les clapets d'aération et les ventilateurs. Le maître d'ouvrage voit rapidement si le concept de protection incendie tient ses promesses.