février 2024
février 2024
21.09.2023

metal.suisse

Le Conseil national s'engage clairement en faveur de l'industrie métallurgique suisse

Par 119 votes contre 56, le Conseil national s'est clairement prononcé pour ne pas accepter sans réagir la concurrence stratégique entre les sites que l'UE a lancée pour l'industrie de l'acier et de l'aluminium. Il suit ainsi la petite chambre qui s'était déjà prononcée clairement, par 35 voix contre 5, en faveur de la sauvegarde des sites suisses.

En adoptant la motion Zanetti (22.4447) « Assurer le cycle des matériaux métalliques en Suisse » et la motion de même teneur de la conseillère nationale Diana Gutjahr (22.4433), le Conseil national a donné un signal clair. Des mesures appropriées doivent être prises pour contrer la mise en danger de l'industrie métallurgique de base en Suisse par la politique industrielle et énergétique étrangère. Pour Frank Koch, CEO de Swiss Steel Group à Emmenbrücke, la décision du Conseil national est un jalon important pour garantir l'économie circulaire : « Le Conseil national a aujourd'hui ouvert la voie pour que nous puissions porter durablement à l'avenir la fière histoire de 200 ans de succès du recyclage des métaux en Suisse. » Diana Gutjahr, conseillère nationale et présidente de metal.suisse, prend acte avec soulagement de l'approbation du Conseil national : « La décision prise aujourd'hui par le Conseil national était d'une importance stratégique pour les sites, mais aussi et surtout pour la sécurité d'approvisionnement en Suisse. Un non aurait équivalu à un rejet des objectifs de l'économie circulaire. Si l'on s'était soumis sans résistance à la compétition stratégique entre les sites de l'UE, la sécurité d'approvisionnement de l'économie suisse aurait été mise en jeu par négligence. »

Selon Andreas Steffes, directeur de metal.suisse, le mandat confié au Conseil fédéral est clairement formulé. « Les sites de l'industrie de l'aluminium et de l'acier en Suisse sont gravement menacés par la politique industrielle étrangère. Le Conseil fédéral a maintenant pour mission de mettre en place des mesures rapides et pragmatiques afin de rétablir l'égalité des chances. Mais les votes au Conseil national étaient tout aussi clairs : il doit s'orienter vers les règles du marché et ne pas simplement répéter les erreurs de la politique industrielle de l'UE. » Andreas Steffes voit la solution dans la politique climatique et industrielle. Les mesures existantes doivent également être ouvertes à l'industrie métallurgique de base. Le levier de la décarbonisation offre de nombreux points d'attaque pour rétablir la compétitivité dans le cadre d'une politique intelligente en matière de climat, d'énergie et d'innovation. metal.suisse se tient à disposition pour un dialogue constructif et orienté vers des solutions.

  
  

L'association faîtière metal.suisse promeut la construction métallique et les façades en Suisse et s'engage pour le cycle des matériaux métalliques. L'association est convaincue de pouvoir apporter une contribution centrale à la réalisation des objectifs climatiques de la Suisse grâce à son mode de construction et à ses matériaux. Les matériaux recyclés sont aujourd'hui la norme. metal.suisse encourage les concepts de réutilisation et de recyclage des bâtiments et des éléments de construction et soutient leur mise en oeuvre.

 

Contact médias metal.suisse
Andreas Steffes
Viaduktstrasse 8
4051 Bâle
info(a)metalsuisse.ch
www.metalsuisse.ch
+41 61 228 90 32
+41 76 426 34 01